Home Page > Domaines d'interets > Industrie manufacturiere

Industrie manufacturiere

Le secteur agricole ne peut fonctionner efficacement que si le secteur industriel met à sa disposition des outils adéquats et bon marché. La révolution agraire n’a été rendue possible en Europe que par la production locale de tout le matériel qui était alors nécessaire. Même les petits villages disposaient des ateliers de fabrication des métaux suffisamment bien équipés pour fournir tous les outils et équipement ménagers dont les familles avaient besoin. 

Afin de pouvoir éradiquer la pauvreté en Afrique, il sera nécessaire de renforcer les capacités des petits ateliers métallurgiques déjà existant dans les villes et villages, en les dotant d’un savoir-faire adapté à la situation. Les petites et moyennes industries jouent un rôle déterminant dans l’amélioration des conditions de vie des pauvres femmes et hommes des pays en voie de développement. Des dizaines de millions de personnes – populations rurales ne disposant pas de terre et/ou n’ayant pas pu trouver un emploi convenable dans le secteur agricole, et citadins n’ayant pas un emploi permanent – tirent au moins une partie de leurs revenus des activités industrielles à petite échelle, parfois menées à domicile. 

Toutefois, les pauvres sont aussi des consommateurs de produits manufacturés incontournables pour leur survie. Des centaines de millions de cultivateurs, par exemple, ont besoin d’un certain nombre d’outils et d’instruments pour booster leur production agricole.
Au Zimbabwe, 700 000 diplômés sont déversés sur le marché de l’emploi chaque année (tous ne luttent que pour un maximum de 40 000 emplois). Cette situation explique la rapide croissance du secteur informel. Quatre millions de personnes au Zimbabwe travaillent dans le secteur informel qui représente près de 25% du produit intérieur brut.

Bon nombre de personnes sont prêtes à s’investir dans de petites et moyennes entreprises, étant donné qu’ils adoptent le secteur informel comme tremplin pour gagner leur pain quotidien. Au rang des principaux types de petites et moyennes entreprises, nous pouvons citer les petits ateliers de métallurgie, les unités de fabrication de produits textiles à domicile, l’artisanat, etc.

Les petites et moyennes entreprises sont les structures les plus vulnérables face aux changements rapides, et les moins bien placées pour bénéficier des progrès scientifiques, au regard de la faiblesse de leur pouvoir commercial, et probablement leur incapacité à accéder facilement à l’information, au savoir et aux compétences requis pour pouvoir identifier de nouvelles opportunités  et les exploiter.

Les pauvres sont des consommateurs des produits manufacturés et des technologies importées qui pourtant ne sont toujours pas à leur portée. Il peut également arriver que ces produits et technologies ne soient pas adaptés aux besoins de ces pauvres.

 Forgeron traditionnel